Miss Démocratie Locale #2

Par

jan 16, 2017 #News 0 Commentaire

Le Grand Débat de #PlaceToDO animé par Stéphane Paoli pendant le sommet pour un partenariat pour un Gouvernement Ouvert, les 8 et 9 décembre au Palais de L’Iéna. Le débat est ouvert par Lauréline Kuntz, humoriste, poète et slameuse avec son texte « Miss Démocratie Locale » (2ème texte sur 3 interventions). Avec Jo Spiegel, Maire de Kingersheim; Cyril Dion, auteur du Film Demain; Ludovic Lamant, auteur de « Squatter le pouvoir » (Ed. Lux) et Armel le Coz, co-fondateur de Démocratie Ouverte.

Retrouvez le texte en vidéo lors du plateau mais aussi enregistré à part : ICI
Et dans sa version écrite, ça donne :

 

Miss Démocratie Locale

 

Croyez-vous encore à la rêve-évolution ?
Comment faites-vous pour boucher tous vos trous ?
Avez-vous peur de finir en bourgeosif de province à contempler des colibris s’envoler en faisant du macramé à sa mémé ?
Les utopies à force de suinter se sont-elles émoussées ?
On n’est pas bien là, décontracté du plan épargne, on capitalisera quand on aura envie de capitaliser ?
Etes-vous pour les paradis finaux, les eldoradodos de la maille, les riches qui s’taillent ?
Equilibres déséquilibres entre, l’économique, le politique, la vodka, l’humeur et le moi, où en est-on ?
Comment gagner beaucoup de pétrodollars sans passer par la case départ ?
Le crime ne paye pas mais les honoraires sont sympatiques ? Non ? Oui ?
L’arbre qui cache le furêt est-il la partie visible de l’iceverge ?
Depuis quand est-ce que le temps nous tue à petit coups secs et ténus ?
Un homme tendu est-il le résultat d’une circoncision / scription trop stricte ?
Les alsaciens sont-il des Belges une fois qui ne sont jamais arrivés en Suisse ?
Pensez-vous que les gens qui aiment les chants basques sont très seuls ?
Les jeunes d’aujourd’hui sont-ils déjà des vieux de demain ?
Les chinois actuels sont-ils les occidentaux d’hier ?
A quand remonte votre dernier coma idyllique ?
Vous sentez-vous le bouc hémisphère de la société?
Voulez-vous ajouter votre pierre à l’artifice ? Si oui, Comment ?
Qui a la main grise dans ce pays ?

Hé toi ! Dis, tu veux pas m’aimer quand je fais ma femme libérée et que je lance mon initiative locale ?
Tu sais c’est pas facile d’être une championne, une reine de Kermesse, une Miss régionale…
Je suis une petite démocratie banale, moi, une poignée de main, un conseil de quartier, le bistrot du coin, un maire qui en a, la dame du marché…
Je suis une fille de terrain, moi, une seconde zone, une Miss no one !

Et pourtant autour de mes bassins, c’est l’émulation, la grosse marée, ça frétille dans mes contrées, en France, à l’étranger…
J’influence, je suis capitale, je l’ai mon fauteuil en rotin à la mairie du coin, j’inspire !
Je fédère, je me déhanche, je me démène dans tous mes territoires !
C’est bientôt mon heure de gloire !

Et mes débats musclés en places publiques ? Tu les aimes mes débats ?
Et mes ébats dans mes bassins ? Tu les aimes mes ébats ?

Il n’y a pas que Miss univers, Miss ONU, Miss Parlement, Miss banque mondiale, Miss Europe, Miss G20 !
Il y a moi, Miss démocratie locale et c’est pas rien ! J’ai pleins d’idées, je me réinvente, j’excite le citoyen !

Modestement et en masse, en Miss Auvergne, Miss Picardie, Miss Limousin, en Miss Alsace, je vous les raconte les milles initiatives des villes de demain ?

En Alsace, par exemple, à Kingersheim : « c’est plus concours du village en fleur/ fête du tracteur/ choux fleur ! Ah non môssieur ! C’est concertation citoyenne capitale ! Ils ont inséré le badaud dans le débat ! Hopla ! Ah ! Ca pédale pas dans la choucroute! Pour que l’église sorte du village ! »

Entendez ces initiatives fleurir, ça gronde ! Entendez dans nos villes, dans nos campagnes frémir ces frétillantes assemblées, ces associations haut les coeurs, ces initiatives citoyennes qui viennent stimuler nos politiques à la peine !

Par exemple en France et en vrac :
L’association Sud Est : « Les amis de la choucroute et du Falafel : pour sortir du clivage saucisse boulette ! ».
Le conseil des bébés de Schiltigheim : « Ouin ouin citoyen ! »
Mais aussi

La voiture écolo en poil de chèvre du Larzac, « poilu auto, poilu partout ! »
« Graines en folie et frou frou ! » : La sexy permaculture du Poitou.
LA MILF pour tous « c’est une femme libérée ! » : Dédramatisons la mère de famille en Vendée !

Le Puy des folles et ses tatas pour sortir du Moyen âge sexuel !
Les filles de la dunes du Pila : association avenir en béton !
Saint Gobain global, écotech, terre promise, incubateur, civi-évolution tripartite : « le consortium des mec en acier qui en ont ! »
Let’s go Pontarlier, premier pourparlers.

La garden party citoyenne du château de Chambord : concertation, consultation, initiative, parité, kermesse : pour ou contre l’aile Nord et la princesse des princesses ?


Ecosystème et assainissement : grand ménage à Béziers !
La Corse, toujours, la Corse encore, la Corse s’efforce ! : « tout faire sauter et pour repenser son appartenance à la France ! »
Les Férias de la pensée de Nîmes : « prendre le taureau par la corne ! »
Education et mixité sociale dans le cantal : macédoine pour tous !
« Si si la famille, fait péta ta teuté dans quartier ! » : repenser ensemble le lien social en bas des tours gigantesques qui s’empilent en cercles dantesques.
Le vin à la ficelle, une monnaie unique pour la ville de Chablis ?
Redorer vichy : comment faire passer la pastille ?
« Les dix doigts » à Menton, l’association poignées de mains au marché : le travail du canal carpien, c’est bien !
Le panier de salade à Burnhaupt le bas, « elle belle ma salade! » : roquette, endive, batavia même combat !
Les surfeurs à cerveau d’Hossegor : « aller plus haut sur sa crête, c’est fort !»,

La fleur au fusil : défricheurs à Honfleur !
Globalovore, localovore à Niort, j’adore !
Les micro banques de l’Estaque gérés en barrette
Bordeaux bourgeois, Bordeaux vouvoie, Bordeaux bouge toi !
Le débat politique coquin action vérité au Touquet.

Marseille « Panisse pour tous ! » : action solidaire « flatulence et jeunesse ! »
Fab lab de l’innovation nouvelle en nouveauté à Monpellier.
Pour des airbus « plus plus » à Toulouse.
Pour des abribus plus sur à Fréjus.

Le référérendum bibendum de Beaume les dames.
« Pesticides no pasaran !» à Vannes.
Les rugbymen de Brive la gaillarde : « On se la brandi pour rhabiller la démocratie ! »

Strip poker, assemblée citoyenne, hacking, confitures et macramé : nos mamies ont du génie à Gentilly !

On n’est pas de bleus à Fontenay « collectif un pavé dans la mare » : policier et jeunes, vivre ensemble, se parler mieux !
Pascale le grand frère Myriam la grande sœur : « tu t’es vu comment que tu parles » et « si j’aurais su j’aurais pas venu ? « Redonner du sens à nos mots en banlieue »
« La poutre »  Le mouvement global des fermes de proximité:  mets de la paille dans ta city ! »

Le sitting Nuit Debout à paris pour ne plus jamais fermenter des fesses et des la pensée !
La fête de la diète politique à Dijon : la moutarde nous monte au Nez !
Les filles en synthétiques sur le net sont elles plus sereines à Vienne?
La roue tourne pour l’éléctricité, l’éolienne à rennes

Permaculture-moi : Rocco Siffredi s’engage
Les branleurs du tunnel de Fourvière, autosuffisance et espoir
La fête des lumières à Lyon : « Des led pas laides ! »
La révolution pour les nuls à Tull (sous l’égide d’un ancien chef de l’état)

Réussite en trois lettres, PME… pas mieux…

Et partout dans le monde

Le cyclotourisme à plusieurs et ses conséquences pour l’aine à New Dehli
Les chinois contre le dérèglement climatique : « la sinosinute ca suffit ! »

Les viking du Think Thank Thinking se benchmarkent Danemark
Les pays de l’Est s’incubent du bulbe sur le Delta du Danube !

Féminisme en couleur au Pakistan : « des femmes en bleu, des femmes sans bleus »
Rome, unique objet de mon ressentiment, Rome à qui ton bras vient d’immoler mon amant : laïcité papale, parité, hygiène et consentement dans la tragédie familiale italienne

Des bitcoins à Nouakchot : le Darknet t’inquiète ?

London calling, punk à couettes et pop politique, économie raisonnée, collaborative : « yes we can, we share, even the week end ! »

Tous pourris ! San Fransisco combat pour le compost
Madrid : Podemos, podemos pas : no lo sé ?
Paris : « Paris mitralile, paris palpite, Paris frémit : Mais Paris sera toujours paris ! » et « atmosphère, atmosphère … »: Patrimoine et nostalgie 2.0, l’appli pour ubériser la ville musée !
« New York, New York ! « I want to be a part of it » et « If you can do it there, you can do it everywhere ! »

Mais surtout
L’envol du colibri, le cri de la coccinelle, le battement d’aile du papillon !
Tu les sens les relents de démocratie en mairie ? Mes phases et mon emphase ? Mon nom?
Demain, comme les dominos, les micro initiatives capitales fleuriront!

De Kinghseim à New York
De London à Kingston
De New Dehli à Paris
De Copenhage à la Hague
De Montréal à Laval
De Madrid à Maastricht
De Rabat à Reikjavik
D’une ville à l’autre
De ta mère à ton maire
Ma politique locale fera des bébés, des émules

 J’ai mangé du crépuscule sur des îles désertes, aimé à cogner les étoiles, dressé des antilopes en Afrique, creusé mon sillon sur toute la planète, tagué mon nom en lettres majuscules sur les murs des plus belles péninsules, j’ai imprimé mon initiative local sur les frontons des plus belles capitales !
Un grande petite politique locale, je te jure, la vie mon maire !
Qui a la main grise dans ce pays ?

© Lauréline Kuntz 2016.